Ma vision du métier d’avocat

Un autre regard sur votre avocat

N’attendez pas de moi que je sois complaisante, je suis là pour vous assister, vous conseiller, vous épauler. Mon rôle n’est pas de vous conforter si vous commettez des erreurs mais de vous les expliquer.

Lorsque vous décidez, par choix mais souvent par nécessité, de faire appel à un avocat pour connaître vos Droits, ou défendre vos intérêts devant un Tribunal, les enjeux sont toujours importants. Les conséquences des décisions prises aussi bien par les juges mais surtout par vous-même avant de connaître l’étendue de vos droits et de vos devoirs auront des répercussions dans votre vie courante, dans votre quotidien, tant au niveau financier, social, familial que moral.

Saisir un Tribunal n’est jamais anodin.

Face à votre demande d’accompagnement juridique, et confronté à la méconnaissance de la réalité d’un procès, éclos presque toujours une éternelle question: “comment faire le bon choix pour mon avocat?” Une question tout aussi simple que délicate car de ce choix découlera souvent des verdicts très différents.

L’une des réponses est celle de la facilité: il suffit de choisir l’avocat qui vous fera la promesse d’une procédure rapide et simple, affirmant pouvoir aisément obtenir gain de cause, parfois complaisant et emprunt de sourires entendus.

Vous pouvez aussi ne pas choisir et laisser votre assurance faire appel à son avocat.

Mais vous pouvez également être l’acteur de votre procès, choisir l’avocat qui vous conseillera, vous recevra, vous écoutera et parfois vous bousculera en livrant un analyse différente de la vôtre mais adaptée à votre défense et surtout à vos intérêts.

Les “signes extérieurs de bienveillance” ne sont pas la reconnaissance de la qualité d’un bon avocat.

Ils sont outrageusement tentants lorsqu’on vous êtes submergés par les émotions engendrées par une procédure judiciaire. Ces promesses, vous ne les trouverez pas dans mon cabinet, du moins pas sous cette forme. Pas par manque d’intérêt, de compassion ou d’humanité. Simplement par respect de la tâche qui m’incombe et de la responsabilité qui est la mienne dans le succès réel de votre affaire.

Défendre vos intérêts en tant qu’avocat, c’est avant tout un acte moral, qui implique une parfaite exigence, aussi bien vis-à-vis de mon travail, que vis-à-vis de vous. C’est, pour moi, le premier signe de l’intérêt réel que l’on porte à la défense effective de votre affaire et de la bienveillance que l’on porte à votre égard.

En quelques 10 années d’exercice en tant qu’avocat au barreau de Draguignan, je ne me souviens pas une fois avoir avancé qu’une affaire serait “facile à gagner”. En revanche, j’ai foi en ma parfaite connaissance de mes dossiers, en l’élaboration des axes de défense et ce, conjointement avec mes clients, en ma capacité d’analyse et de réactivité, ce qui me permet d’avoir confiance dans la quête du résultat recherché et souvent obtenu. Ceci implique donc nécessairement effort, ténacité et rigueur, qualités qui sont les miennes.

En quelques 10 années d’exercice en ma qualité d’avocat au barreau de Draguignan, je ne me suis pas d’avantage engagée dans une procédure sans avoir pleinement informé mon client sur les tenant et aboutissant envisageables.

Je motive le choix de la ligne de défense choisie, même quand cette dernière est différente de celle initialement envisagée par mon client. J’en débats évidemment avec ce dernier car l’avocat ne peut être efficace s’il n’y a pas d’harmonie entre son client et lui, y compris lors de l’audience.

Contrairement aux idées reçues, mon rôle n’est pas de suivre aveuglément mon client, mais bien de le conseiller et le guider au mieux de ses intérêts, de construire avec lui son dossier et le choix de l’argumentation développée, toujours dans le respect de la réalité de chaque situation. Il n’est nullement besoin de tricher pour convaincre un juge du bien fondé, en droit et en fait, des prétentions défendues.

Cette ligne de conduite, assumée, porte à la fois l’empreinte de mes convictions et le gage de mes résultats.

Ces résultats, acquis à force de rigueur, de ténacité et d’un profond attachement au maniement du Droit dans ses différentes composantes, sont quant à eux la justification que cette méthode porte toutes ses promesses à leur but.

Qu’un avocat compétent est une solution avant d’être une fatalité.

Que la réponse à l’éternelle question “Comment faire le bon choix pour mon avocat?” ne s’éprouve pas tant à la commissure d’un sourire, qu’à l’authenticité d’un engagement à vous défendre.

Mes engagements pour vous défendre

J’ai toujours tenu à faire preuve de la plus grande transparence envers mes clients. Si vous êtes actuellement à la recherche d’un avocat pour vous défendre, ou répondre à une question liée au domaine juridique, vous vous posez très certainement de nombreuses questions avant de décider de “passer le pas”, et de placer votre confiance dans un avocat, plutôt que dans un autre.

C’est légitime. Vous trouverez donc ci-dessous quelques points essentiels sur mon quotidien d’avocat, qui, s’ils ne me définissent pas tout à fait, ont du moins le mérite de définir mes engagements pour vous défendre.

1- L’obligation de Conseil

Chacun a une perception personnelle de son affaire et parfois de la “stratégie” à adopter pour obtenir gain de cause. Cette position est le plus souvent construite à partir de la charge émotionnelle ressentie par la ou les personnes concernées.
Je ne perds jamais de vue qu’une personne affectée est rarement objective, elle ne connaît pas d’avantage les armes juridiques dont elle dispose et commet nombre de maladresses avant de faire appel à mes services.

Il arrive qu’une personne n’ait plus un recul suffisant et ait une vision altérée des faits, de son histoire, ce qui peut conduire régulièrement à adopter des positions qui, bien que ressenties comme légitimes, n’ont tout simplement aucune chance d’être analysées comme tel par Tribunal.

Votre Avocat ne doit jamais perdre de vue cet état de fait, il lui incombe de vous exposer ces éléments. Il doit être en mesure d’analyser votre situation et pour ce faire, ira même parfois, jusqu’à tenter de le faire à la manière d’un magistrat. C’est ainsi que les arguments présentés viendront construire une ligne de défense efficace.

Cette étape est pour moi fondamentale, aussi difficile ou déroutant que puisse parfois être cet exercice. Cette étape préliminaire est in fine souvent ce qui fait une réelle différence à l’issue de la décision. Faire appel à moi, c’est accepter cette règle tacite. C’est accepter d’être conseillé en toute franchise. Avec bienveillance mais sans complaisance. Avec exigence car c’est de cette exigence que naissent les solutions juridiques les plus efficaces.

2- Un investissement sans faille

Les ressorts des textes juridiques, la complexité du Droit, et les lourdeurs des procédures judiciaires, donnent souvent l’impression qu’il faut déplacer des montagnes pour parvenir à être entendu, compris, reconnu. Et par bien des aspects ce serait vous mentir que de dire que cette vision est erronée. Si vous êtes un acteur essentiel de votre procédure, il n’en demeure pas moins que c’est à votre avocat d’insuffler l’énergie pour atteindre les objectifs fixés.

Pugnacité, ténacité, refus de la passivité ou de l’attentisme… je suis avocat car je sais qu’une ligne juste peut toujours être entendue à condition de déployer volonté et compétences.

Cet état d’esprit que je mets au service de mes clients, c’est celui d’un investissement total, et d’un engagement à toutes les étapes de votre dossier. Peu importe le temps nécessaire, peu importe les obstacles, peu importe les forces en présence. Avocate depuis plus de 10 ans au barreau de Draguignan, les magistrats connaissent ma détermination extrême, et savent qu’elle est motivée par une ligne de défense claire et justifiée.

3- Disponibilité et suivi personnel

Trop souvent, la justice donne l’impression de “déposséder” les individus de leur litige. Dès lors que les événements du quotidien sont portés devant un Tribunal, il semble qu’un voile invisible se tend et transforme les acteurs d’un litige en spectateurs de procédures. Ces procédures judiciaires, longues, techniques, parfois lourdes, renforcent ce sentiment. L’information donnée au client sur le déroulement et les avancées de SON affaire est alors essentielle pour que ce “temps de la Justice” soit mieux compris et mieux réapproprié.

Mon engagement de disponibilité est à ce titre tout autant évident que précieux. Je le transcris de manière très concrète dans le quotidien de votre dossier.

C’est ainsi que je suis votre unique interlocuteur durant toute la procédure. Vous ne tombez jamais sur une secrétaire et je prends le temps nécessaire pour exposer personnellement à chacun les avancées de son dossier. De même j’assure personnellement le suivi intégral de votre affaire.

4- Des compétences et des résultats avérés

Il n’y a rien de plus simple pour un avocat que d’affirmer a priori ses compétences, ses spécialités, ou son parcours. Il est naturellement plus délicat de pouvoir avancer des éléments factuels qui soutiennent de manière effective ces propos. Le conseil, l’engagement, la disponibilité sont pour moi des piliers essentiels de ma pratique d’avocat et dont j’envisage la mission que vous me confiez lorsque vous m’accordez votre confiance pour défendre vos intérêts.

Néanmoins cette méthode ne serait que vaines paroles et vœu pieux si elle ne servait pas une finalité évidente: le résultat obtenu pour mes clients à l’heure du verdict. Que serait alors mon engagement d’avocat sans pouvoir justifier de compétences juridiques intrinsèques, de la capacité à mettre en lumière les éléments clés de votre dossier, de la maîtrise du Droit aussi bien en termes de procédure que de jurisprudence?

Si les résultats concrets d’un avocat sont parfois difficiles à évaluer sans entrer dans les détails de chaque affaire, un indice permet néanmoins d’avoir une représentation objective de sa réussite dans sa mission: le taux d’appel dans les dossiers défendus en première instance.

Un taux d’appel important de la part des clients d’un avocat signifie en règle générale que leurs positions n’ont pas été entendues à leur juste valeur et que la décision rendue ne rend pas compte des intérêts défendus. Pour ce qui est de mes clients, le taux d’appel est simple à évaluer: il est quasi nul, sur la totalité de plus de dix ans d’affaires instruites.